La Synchronicité – Phillipe Guillemant

Avant de résumer l’intervention de Philippe Guillemant, je vous propose une parenthèse sur un phénomène qui me passionne depuis quelques années : La Synchronicité.

Connaissez vous ce phénomène, l’avez vous déjà expérimenté ?
C’est l’occurrence simultanée d’au moins deux évènements qui n’ont pas de lien de causalité physique, mais dont l’association prend un sens pour la personne qui la perçoit.

Par exemple :
Je pense à quelqu’un que je n’ai pas vu depuis 10 ans et je reçois son appel téléphonique dans l’heure qui suit.
Je me pose une question précise de choix dans ma tête, j’ouvre un livre au « hasard » et j’obtiens une réponse improbable subtile et spécifique de cette question. 

Certains disent que c’est du hasard, d’autres que ces coïncidences mystérieuses ont un sens, qu’il n’y a pas de hasard, que c’est une émanation de notre conscience.

Je suis passionnée par ce phénomène pour l’avoir expérimenté brutalement dans ma vie avec de fortes intensités émotionnelles et fréquences en 2014. Vivre la synchronicité sans avoir été sensibilisé à ce phénomène peut rendre fou, tellement les choses qui nous arrivent dans la vie correspondent à nos pensées. L’expérimentation de la synchronicité m’a transformée en profondeur et élargi ma vision du monde.

J’étais étudiante en psychologie à ce moment et mon courant de pensée s’est naturellement tourné vers les concepts et idées du Médecin Psychiatre Carl Gustav Jung, père de la synchronicité qui a mis en lumière ce phénomène hors du paradigme de la psychologie et de la psychanalyse de l’époque et dont on ne parle pas dans le programme de licence de psychologie français…

J’ai cherché à comprendre ce phénomène par les sciences et j’ai découvert Phillipe Guillemant et ses recherches atypiques, audacieuses sur le hasard et la synchronicité. J’étais tellement bouleversée par son livre « la route du temps« , un livre qui résonnait en moi, qui faisait écho, que j’ai eu le plaisir de le rencontrer à son laboratoire et d’échanger avec lui sur sa vision du monde. C’était un plaisir pour moi de l’écouter à nouveau dans l’actualité de ses recherches au colloque  » La Conscience et l’invisible ».

Voici quelques idées retenues à sa conférence :

Philippe Guillemant : « A quoi sert la conscience ? »
Ingénieur physicien Ecole Centrale Paris et de l’Institut de Physique du Globe. Docteur en Physique du Rayonnement.

Il donne une définition mnémotechnique de La Réalité = La VIE
V pour Vibrations,
I pour Informations,
E pour Energie.

Il nous dit que la conscience sert à tordre l’espace et le temps. Dans une période de transition de vie, il y a d’un coté un « passé actuel » et des « passées possibles » et de l’autre coté un « futur actuel » et des « futurs possibles« . Pour qu’un nouveau futur s’organise, il faut élever sa conscience, sortir de son conditionnement, être à l’écoute intérieure pour s’ouvrir aux nouvelles potentialités et créer un « nouveau futur ».

Il nous parle de « Saut de conscience » qui fait passer de l’ancienne ligne passé / futur à une nouvelle ligne passé / futur, grâce à l’attention qui transforme le temps en espace.

Un schéma pour illustrer :

Phillipe_guillemant_diapo

D’autre part, cette transformation profonde due au saut de conscience apporte des progrès aux gènes. Nous ne sommes plus dans la théorie Darwinienne du hasard des mutations génétiques, mais dans un hasard des mutations génétiques gouverné par la conscience.

Comment favoriser ce saut de conscience :

  • Se déconditionner et lâcher le mental
  • Retourner vers soi, une introspection
  • En faisant une demande expressive bien formulée à son soi profond

On ne peut pas faire une demande à son cerveau en cette période de changement sinon, on reproduit les mêmes schémas passés et on retournerait vers un « futur ancien », ancienne version du futur.

Comment distinguer les intentions mentales nourries par l’égo, des intentions pures, déconditionnées, captées directement de notre conscience supérieure ?
C’est la Joie, la Foi, l’Amour qui sont les indicateurs de l’intention pure. Ce sont des états intérieurs indépendants de l’extérieur.

Plus concrètement, Phillipe Guillemant nous donne quelques recommandations pour favoriser ce saut de conscience :

  • Sortir des sentiers battus, de sa zone de confort, avoir confiance en soi
  • Laisser agir, lâcher prise
  • Accepter le changement, se détacher des anciens liens

La joie valide la nouvelle information, elle va faire fonctionner la boussole et nous faire vivre des synchronicités pour nous guider vers notre nouveau futur.

Attention cependant à ne pas entrer dans une zone d’errance. Pour cela, il faut apprendre à distinguer plusieurs types de hasards :

  • Le hasard lié à l’influence du passé.
  • Le hasard lié à des causes physiques cachées, de fausses synchronicités. (Ex : une personne rencontre un clown qui est porteur de sens pour la question qu’elle se pose et il y a un cirque en arrière plan, ce n’est pas un hasard improbable, c’est normal).
  • Les biais cognitifs, quand nous sommes focalisés sur des choses que nous voulons voir pour nous rassurer et faire ce que le mental / l’égo a décidé stratégiquement.
  • Les faux mauvais présages : Lorsqu’un évènement dissuasif empêche un acte, il ne faut pas le voir forcement comme un signe contre cet acte. (Exemple : un accident de voiture qui retarde une signature ne veut pas forcement dire qu’il ne faut pas signer, mais peut être juste que ce n’est pas le bon moment).
  • En revanche, les cascades de synchronicités improbables sont très pertinentes pour nous guider.

De manière général, il faut travailler et expérimenter le libre arbitre, le discernement, le retour sur soi pour forger des intentions authentiques, l’intégrité, la responsabilité, l’attention, la circulation d’énergie Amour.

Vous pouvez découvrir ces concepts et idées sur son site web : http://www.guillemant.net

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s